Nouvelles‎ > ‎

INVITATION - Finale régionale des Jeux du Québec en Outaouais - Discipline du vélo de montagne – Été 2018

publié le 16 mai 2018 à 18:09 par Benoit Fontaine   [ mis à jour : 16 mai 2018 à 18:14 ]

INVITATION
Finale régionale des Jeux du Québec en Outaouais
discipline du vélo de montagne – Été 2018

Sélection des athlètes de la région de l’Outaouais en vélo de montagne pour la Finale des Jeux du Québec, à Thetford, été 2018.

Les courses régulières minime et cadet de la Série du crépuscule à Camp Fortune serviront de course de sélection.
Date 29 mai 2018
Lieu Camp Fortune
Heure 18 h 30

Tous les détails ci-dessous 🚴‍♀️🥇🥈🥉🚴‍♂️

Comment acheter un équipement de ski de fond pour la première fois?

publié le 9 déc. 2017 à 18:46 par Benoit Fontaine   [ mis à jour : 10 déc. 2017 à 15:57 ]

On me demande souvent des conseils pour acheter une première paire de skis de fond alors les voici.

Avant tout, sachez qu’il y a autant d’opinions que de skieurs et surement quelqu’un pour contredire les miennes.

Lorsque vous aurez fait le tour de la question avec vos connaissances et que vous serez vraiment confus (c’est peut-être déjà le cas), vous pourrez toujours revenir à ces principes de bases :

1- N’achetez pas des skis de fond usagés.
Les skis de fond ont une cambrure, c’est la résistance du ski à s’aplatir sous le poids du skieur. 
Les skis classiques doivent absolument avoir une cambrure adaptée à votre poids sinon les skis seront vraiment moins efficaces. 
C’est également vrai pour les skis de patins, mais disons que la règle est moins stricte.

2- Achetez vos skis dans une vraie boutique de ski.
L’expert en ski de fond est équipé pour faire un test de cambrure et déterminer la zone de pousse des skis classiques.
Il utilisera un appareil pour mesurer la résistance du ski à l’écrasement ou fera le test du papier (sur un plancher plat, vous être debout sur les skis et il glisse une feuille sous les skis).
L’expert ne se fiera rarement qu'à l’étiquette des propriétés du ski apposée par certains fabricants.
Posez des questions. S’il n’y a pas de test de cambrure, vous devriez probablement vous sauver!
Dévoilez votre budget au commerçant pour l'équipement complet, prévoyez au moins $600. Le prix final variera en fonction de vos choix.
N’achetez pas d’équipement bas de gamme pour sauver de l’argent, vous serez déçu.
S’il le faut absolument, vous pourrez toujours revendre un équipement de qualité...
Achetez des skis plus courts (pour leurs maniabilités) plutôt que plus longs. Ils doivent quand même supporter votre poids, suivez les conseils de l’expert.
La plupart des skis ont une semelle noire. Si ce n’est pas le cas, choisissez un autre modèle, c’est plus facile à voir si le ski doit être farté (ciré).
Si vous avez un problème avec votre équipement, vous aurez du service!
(Par exemple, votre instructeur détermine que la cambrure n’est pas bonne, vous pourrez échanger vos skis, j’ai déjà vu ça!)

3- Louez des skis dans une vraie boutique de ski.
Pour louer un équipement à l'occasion, allez dans une vraie boutique, au moins l’équipement sera de qualité. 
Avant de louer un équipement de piètre qualité pour la saison, songer à en acheter un.
Vous pourrez toujours revendre un équipement de qualité décente…

4- Commencez par le ski classique.
Le ski classique permet d’acquérir les habiletés de bases nécessaires à la pratique du ski de fond.
Certains skieurs diront que le classique est moins cardio que le patin, mais sachez qu’il peut l’être tout autant si vous le pratiquez avec intensité. Vous avez le choix, relaxe ou intense, c’est pour cela qu’il est à la portée de tous. (Le ski de patin peut-être bien décourageant pour un débutant.)
De plus, le ski classique vous permet d’explorer des sentiers en forêt qui ne sont pas accessibles en ski patin, des sentiers enneigés, moins bien tracés, vous pourrez plus facilement skier jusqu’à un refuge avec un sac à dos et d’apprécier vos sorties immédiatement. 

5- Achetez des skis classiques « skins », pas de skis à écailles.
Les « skins » sont un nouveau type de ski classique sans fart de poussée (mieux que les skis à écailles). 
Il y a une bande de tissus sur la semelle (lisse dans un sens, agrippant dans l'autre), sous la fixation qui remplace la zone de fartage. 
Les skieurs et instructeurs interrogés sont unanimes à dire que la poussée est bonne dans pratiquement toutes les températures (j’ai constaté ça) et que la glisse est vraiment supérieure à celle des skis à écailles.
Vous aurez toujours besoin d’appliquer une cire de glisse de temps à autre, mais c’est un moindre mal.

6- Achetez des bottes combi (classique et patin) plutôt que des bottes de classique uniquement.
Je préfère ce type de botte, car leur construction haute et renforcie maintient fermement le pied et la cheville en place et donne ainsi de l’assurance au skieur.
Comme ces bottes peuvent également être utilisées pour le ski de patin, vous économiserez lorsque vous vous initierez à ce style.

7- Achetez des fixations NIS (et des bottes NNN).
La nouvelle fixation NIS (Nordic Integrated System) est uniquement compatible avec les bottes NNN (2 lignes dans la semelle de la botte). 
Cette fixation est tout simplement «clipée» à une plaque intégrée au ski. 
Les avantages sont de préserver l’intégrité du ski en évitant de percer le ski pour visser une fixation, on peut repositionner facilement (avancer ou reculer) la fixation au besoin, transférer la fixation sur d’autres skis, revendre les skis plus facilement.
Pour ce qui est des fixations SNS uniquement compatibles avec les bottes SNS (1 ligne dans la semelle), elles sont tout aussi bonnes.
Ni l’une ni l’autre n’est en voie de disparition. Il faut seulement s’assurer d’avoir des bottes agencées aux fixations, car elles ne sont pas interchangeables.

8- Achetez des bâtons en aluminium, des dragonnes de style « wrap around » et des petits paniers.
Vous sauverez de l’argent avec des bâtons en aluminium, car lorsque vous tomberez dessus, vous pourrez les décrochir. Il n’y a pas de 2e chance avec les bâtons en carbone… Opter pour un bâton le plus léger possible, comparez-les.
Fouillez pour trouver des dragonnes « wrap around », ça fait vraiment une différence. 
Le bâton est toujours bien placé dans votre main et vous pourrez mieux exécuter les mouvements. 
Vous ne trouverez pas cela sur les bâtons bas de gamme. Alternativement, vous pourriez acheter des poignées de remplacements avec dragonnes « wrap around » et demander au vendeur de les installer.
Prenez en considération que la taille des dragonnes (S, M, L, XL) doit être assez grande pour accommoder les mitaines que vous porterez par temps froid.
Évitez les paniers trop gros (signe d’un bâton bas de gamme), ils sont encombrants et trop pesants. Disons que le panier devrait être gros comme un œuf, pas plus.
Finalement, la grandeur des bâtons en classique est importante. Il devrait arriver sous le bras (dans l’aisselle) et être inconfortable.
Oubliez les bâtons télescopiques, de marche ou de raquette.
Rappelez-vous  que le marchand peut toujours couper un bâton trop long, mais ne pourra pas l’agrandir.
Pour le ski de patin, le bâton est considérablement plus long, il devrait arriver entre le menton et le nez (plus long que court).

Bon ski!

Benoît Fontaine
Club Skinouk, Coordonnateur Ski+, Vice-président Ski, Instructeur CANSI Niveau 2

La coupe Skinouk de ski à roulettes en images!

publié le 1 nov. 2017 à 19:08 par Benoit Fontaine   [ mis à jour : 2 nov. 2017 à 13:07 ]


Attention: Si vous n'utilisez pas Facebook, cliquez simplement sur "Plus tard" au sujet de la création d'un compte et ensuite, cliquez sur une photo pour lancer le carrousel.
Cliquez ici: http://bit.ly/2h4FDo8

Merci à Patrick Haag pour les superbes photos! http://haag.ca/photo/

Ce que dit Ski de Fond Canada de nous!
    "Une première réussie pour la plus grande course sanctionnée de ski à roulettes jamais tenue"

ENTRAÎNEURS RECHERCHÉS!

publié le 18 avr. 2017 à 07:06 par Jacques Dumont

Le Club Skinouk est à la recherche d'entraineurs pour compléter son équipe d'encadrement pour le programme Compétition pour la saison 2017-2018.

Lieu et horaire de travail

L’encadrement se fait principalement dans le parc de la Gatineau, Relais Plein-air.

Le poste est à temps partiel et le nombre d’heures de travail par semaine varie selon le moment de l’année.

Les postulants doivent être disponibles les mardis, jeudis en soirée et les samedis matins pour les entrainements de groupe de septembre à avril.

Les postulants doivent être disponibles pour un camp d’entrainement en octobre (weekend de l’action de grâce).

Les postulants doivent être disponibles pour accompagner les athlètes en coupes Québec (4-5 weekends) et aux championnats Nationaux (10 jours en mars)

Description des tâches

-       Planification des entrainements et encadrement des athlètes lors des entrainements de groupe

-       Préparation de plans d'entraînements/plans de musculation mensuels

-       Rencontre individuelle avec les athlètes (discussion des objectifs de la saison, question sur le plan d’entrainement)

-       Planification de camps d'entraînements, des compétitions ainsi que représentation des athlètes.

Formation et expérience

-          Certification PNCE en ski de fond (niveau Apprendre à s’entraîner - AS ou intérêt à obtenir ce niveau dans l’année).

-          Minimum de 2 ans d’expérience comme entraineur de ski de fond ou expérience récente comme athlète de haut niveau en ski de fond

Honoraires selon la politique du Club et l’expérience.

Veuillez envoyer votre CV au plus tard le 1er juin à l’attention du Comité de coordination, Programme Compétition par courriel : skiprogrammecomp@skinouk.ca

1-4 of 4