Nouvelles‎ > ‎[Sans titre]‎ > ‎

8 fév. - Prévisions de l’état des sentiers et opérations d’entretien

publié le 8 févr. 2019 à 14:36 par Benoit Fontaine   [ mis à jour : 8 févr. 2019 à 14:47 ]

Condition de ski - 8 février

Faits saillants

Cette semaine, en raison des variations de température, les averses de neige étaient parsemées de grésil, de pluie verglaçante ou de pluie. Ces conditions exigent de l’équipe d’entretien un effort plus soutenu entre les périodes où les températures sont douces.

Le refroidissement en cours étant assez brutal, le vent accélère la formation de glace sur les sentiers. L’équipe d’entretien redoublera d’efforts durant la fin de semaine pour briser la glace superficielle et éliminer les débris et feuilles qui pourraient se trouver sur les sentiers. Les vents prévus pour samedi pourraient balayer de la neige, des débris et des feuilles sur les sentiers en début de journée, donc les conditions pourraient être plus difficiles en après-midi.

Il n’est pas possible d’entretenir les sentiers en journée en raison du nombre important de skieurs sur les pistes et de la durée que nécessitent les opérations. Le vent constant annoncé pour samedi pourrait aussi compromettre les opérations.

Soyez prudents, car on annonce des températures ressenties inférieures à -20 °C avec le facteur éolien en journée ce weekend.

Entretien des sentiers du réseau

Nos équipes dameront l’ensemble des sentiers du réseau au cours des deux prochaines nuits. Il est possible que les opérations d’entretien se prolongent jusqu’en début de matinée puisque la glace qui se forme lorsque les températures sont très froides ralentit le rythme des opérations.

Tous les points de départ pour le ski seront recommandés ce weekend. Surveillez les deux mises à jour quotidiennes, car les conditions pourraient changer à l’heure du midi.

Sentiers d’arrière-pays

Le refroidissement brutal en cours gèle la surface des sentiers de ski d’arrière-pays. Il est probable que le ski d’arrière-pays ne soit pas recommandé cette fin de semaine en raison de la croûte glacée formée en surface, de l’absence de nouvelle neige pour la recouvrir et de descentes difficiles, voire dangereuses, que causent ces conditions.